vendredi 18 janvier 2019

Tasmania

https://photos.app.goo.gl/b6hhsCKYxYW5oezQ8

VAN DIEMMEN'S LAND (La Tasmanie)

C'était un petit rêve  dans le coin de ma tête. Sophie et les enfants  ont adheré au projet et nous voilà foulant le tarmac de l'aéroport d'Hobart en ce début d année  2019. Ici en janvier les journées sont longues comme au mois de juillet en France. Je dois dire que c' est plutôt agréable. Bon, je ne vous cache pas que la Tasmanie est une ile et par définition elle est entourée de mers et d'oceans plutôt frais en toutes saisons, ce qui a des conséquences sur son climat.
Il fait chaud et 10 mètres plus loin il froid. Un peu comme quand tu nages dans la mer et que tu traverses les courants chauds et froids. Par contre dès  que le soleil sort, tu cuits. C'est à cause, il paraît, d'un trou dans la couche d'ozone. On m'en parle depuis bien longtemps de ce trou, là je dois dire que je comprends mieux l'inquiétude des scientifiques.
Jan et Bert que nous avions reçus chez nous à l'occasion de leur participation à une coupe du monde de course d'orientation catégorie master il y a 5 ans, nous accueillent.
Ce sont des gens extraordinairement gentils et un petit peu hyperactifs. Nous passons nos 4 premiers jours en leur compagnie avec un programme plutôt bien chargé. Bert (pour Robert )nous emmène d'entrée au sommet de  du mount Wallington à 1300 m d'altitude (un vrai ventoux) ou une température de 8* et un vent à 90 kms nous attends. A ce moment là, tu ne regrettes pas d'avoir traîné ta grosse veste pendant 2 mois sous les tropiques comme un fardeau (tel le Nazareth), mais tu te pèles quand même. Nous voilà dans l'ambiance et la vue sur Hobart est extrêmement jolie.
La suite c'est Bruny island. Le sud du sud ou nos hôtes possèdent  une maison de vacances. L' emploi temps et bien chargé.
6 h départ pour les motivés, pêche à la langouste et poissons à ras des falaises dans une vraie houle formée quelques milliers de kms plus loin.Et toi tu es dans un tout petit bateau aussi grand que les phoques qui chassent au même endroit.
Ensuite après  un petit breakfast, c'est visite, randonnée, plage, baignade et Bodyboard dans l'eau à 17 degré. Après le Cambodge à plus de trente on fait moins les malins. Jan et Bert prochent  des 70 ans nous donnent une leçon dans les vagues. Vient ensuite une autre  promenade  pour admirer les oiseaux dont une grande partie sont les espèces  endémiques, sans oublier les kangourous avec quelques spécimens albinos. 17 H c'est le repas avant de repartir soit pêcher, observer les pingouins ou cueillir des huitres à haches et dormir aussi un petit peu car demain à 6h c'est pêche.
Après avoir quitté Bruny island ( l'ile du sud ou l'on aurait pu vivre un million d'année , peut être pas toujours en été  mais quand même.) C est retour à Hobart.
Nous chargeons notre toute petite voiture de location d'affaire de camping et nous voilà partis à l' aventure.
Un premier stop à NONA muséum, l'incontournable, puis en route vers le nord par la côte Est pour un perriple de 5 jours. Camping sauvage, randos, plages, rencontres,flore et faune extraordinaire et des milliers d'images de paysages dans nos tête. Le camping n'a plus aucun secret pour nous et nous sommes au top pour choisir notre emplacement. (Petite anedocte à se propos qui sera partagée avec vous autour d'un petit verre)
De retour à Hobart chez Jan et Bert nous faisons une dernière  balade le long des plages et des falaises à l'est d'Hobart ou l'on trouve des fossiles.
Vient l'heure de dire au revoir, mais cette année  les championnats du monde master de course d'orientation se déroulent début juillet à Guillestre. Alors devinez qui vient t'chez nous ?

Demain nous repartons à Newcastel à 2h30 au nord de sydney.
À bientôt à vous tous et plein de bonnes choses
Vszo

samedi 5 janvier 2019

Session lego vintage à Hobart.

Le bush de Tasmanie

sommet de Wellington

Tasmanie.

Dans la nuit à 3h le rêveil nous a joué son Ring Ring . Un avion qui décolle à 6 h et nous voilà avant 8h par  43 degré sud traversant la ville d' Hobart à 2000 km au sud de Sydney. C'est juste magnifique et c'est que le début de notre séjour (10 jours). Nous sommes  chaleureusement reçu par Jan and Bert. Deux passionnés de courses d' orientation. C'est d'ailleurs à l'occasion d'une manche de coupe du monde catégorie senior, que nous avions eu le plaisir de les recevoir il y a cinq ans à la maison.  Demain ils nous emmènent passer 3 jours sur îles de Bruny encore plus au sud. Pêche de langouste, bodyboard, observation des pingouins, kangourous et bien d'autres choses encore. Heureusement que l'on quitte à peine le soltice d'été australe pour arriver à remplir nos journées. Jan et Bert ont eu 4 enfants qui on laissé derrière eu une grosse caisse de Lego. Autant vous dire que  les garçons se sont enfermés dans leur chambre cet après midi, surtout que ce matin nous nous  sommes hissés (en voiture)à 1300 m d altitude au sommet de la montagne de Wellington, ( le Ventoux local),qui surplombe la baie d Hobart. Le vent à 80/90 km/h et les 10 degrés ont vite  refroidi nos petits corps de touristes  tropicaux...
Je vous glisse une ou deux photos à 23000 kms de Châteauroux les Alpes.  Grosses bises
VSZO...