vendredi 16 novembre 2018

La vie des cambodgiens

Bonjour à tous, ca fait plaisir de lire vos commentaires et de voir qu'on partage l'aventure ! N'oubliez pas de signer vos messages afin de ne pas apparaître en unknown = inconnu. On aime bien savoir qui nous écrit.
Alors, voilà 3 semaines que nous sommes au Cambodge. Nous faisons tout pour loger chez l'habitant et surtout, chez des cambodgiens. Nous avons eu l'occasion à maintes reprises de parler politique avec eux. La situation n'est pas simple et pour tout dire, assez désespérante. Si Pol pot est désormais mort, les Khmers rouges sont toujours au pouvoir. Les cambodgiens ne vivent toujours pas en démocratie. Ils ont le même premier ministre depuis plus de 30 ans. Celui-ci et proche des armées chinoise et vietnamienne. Il tient son peuple par la précarité, la pauvreté et surtout la crainte d'une nouvelle guerre. Alors les cambodgiens, le sourire aux lèvres, travaillent dur très dur. Ils n'ont pas de moyens, ni d'outils. ils travaillent comme nous il y a 200 ans, sans machine et avec des outils très rudimentaires. Ils sont les rois de la réparation et de la récupération. Comme ils n'ont rien, ils travaillent pour essayer de construire un avenir meilleur pour leurs enfants. Ainsi, nous retrouvons des projets d'écoles qui fleurissent un peu partout. Les gens sont conscients que c'est par l'éducation qu'ils pourront sauver leur pays. Les enfants doivent apprendre notamment l'anglais, les maths et apprendre à protéger leur environnement. Ici le plastique est une plaie qui recouvre de belles plages et trop de villages et de bords de routes.  Nous avons rencontré à kampot un jeune qui a raconté son histoire à une canadienne (pas à une tente, à une dame). Né dans un camp des nations unies en Thaïlande, ce jeune homme surnommé vodka est un témoin de l'histoire de beaucoup de cambodgiens. J'ai pleuré plusieurs fois en lisant ce livre qui a été écrit par l'institutrice canadienne qui a retranscrit son histoire. Zachary va le lire. Avec ce livre, on comprend l'histoire du Cambodge, la façon de vivre au Cambodge et la force de vivre de ses habitants.
Les cambodgiens sont des gens accueillants et chaleureux. Nous nous sentons bien ici. Toujours en quête d'authenticité, nous partons demain dans un village de pêcheurs sur l'île de koh rong. Nous dormirons chez l'habitant. Tant pis pour la clim, la wifi et la douche chaude ! Je vous embrasse tous et chacun en particulier...les gars se joignent à moi pour vous faire des bisous. WE love you 😀